L’immobilier professionnel, un marché qui repart

L’immobilier professionnel, un marché qui repart

immobilier-professionnel-marcheCes dernières années, on entend parler de la crise à tout va. Certains secteurs en ont plus souffert tandis que d’autres remontent doucement la pente. Cela dépend des domaines d’activité et aussi, des régions de France. Depuis la rentrée de septembre, ma petite soeur est en alternance dans un cabinet immobilier à Rouen. Et elle me confirme cette tendance de reprise.

Les prix diminuent un peu partout en France

La situation économique n’ayant pas été très florissante au cours des années précédentes, certaines villes ont vu les prix au mètre carré diminuer. Pour les acheteurs, c’est intéressant puisque cela permet d’acheter plus d’espace. Et dans l’immobilier professionnel à Rouen par exemple, ce phénomène fonctionne aussi. Les commerçants peuvent espérer s’offrir un local avec une grande superficie. Financièrement, cela peut être intéressant pour eux. Pour faire une bonne affaire, il vaut mieux consulter régulièrement les offres de cession de fonds de commerce. Ma sœur a constaté que certains propriétaires baissent leur prix au bout de plusieurs mois de mise en vente sans succès.

Un secteur dynamique en constante évolution

En discutant avec elle de son stage et des dossiers sur lesquels elle travaille, j’ai appris plein de choses. L’immobilier professionnel n’a jamais été ma tasse de thé. Lors de mes études, j’ai eu quelques cours à ce sujet et cela me semblait tellement compliqué. Ma sœur a su m’expliquer l’état actuel du marché dans les grandes lignes et grâce à elle, j’ai enfin compris comment cela fonctionne !
Dans la ville où je travaille, à une époque, on voyait les enseignes fermer les unes après les autres. En quelques mois, la tendance s’est inversée et les cessions de fonds de commerce se multiplient. Le toiletteur à côté de mon bureau a été racheté par un boucher. Il va devoir réaliser des travaux afin d’aménager le local commercial, mais je suis sûre qu’il aura des clients, surtout s’il fait traiteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*